miércoles

 

 

 Le Lac

Au nord de la ville
le lac dort en tranquillité.
Il porte son masque de nuit :
noir, aux yeux de perles célestes,
au sourire lunatique.
Ses rides dansent vaguement
sur un air sifflé par le vent.

Au nord de la ville
le miroir reflète l’infinité.
Il porte son foulard brouillard :
blanc, tissé de perles aquatiques
échappées et envolées
de son esprit ni noir, ni blanc,
son essence de clairvoyant.

Au nord de la ville,
à la faveur de la nuit,
parfois je réfléchis
sur ce qui est dit.

Petra Harris

No hay comentarios: